• Réponse des guides par les rêves : attention à la face cachée

    L'un des moyens les plus simples pour nos guides de nous adresser un message c'est par nos rêves. Tout le monde fait des rêves, donc tout le monde est apte à recevoir leur aide de cette façon...même ceux pour qui la "communication" est "brouillée". 
    Je vais donc vous raconter l'un des rêves que j'ai fait....et surtout ce qu'il fallait en comprendre...car malheureusement si le moyen est simple...la décription du message l'est beaucoup moins. Et ce que l'on "voit", ce qui apparait, en premier lieu n'est pas forcément le réel message. Car oui, malheureusement les guides s'expriment parfois(souvent) d'une manière bien cryptée. Mais cryptée, pour notre esprit terrestre qui a souvent tendance à tout compliquer de lui-même...car vous verrez qu'en réalité......on ne peut pas faire plus simple.

    J'ai fait ce rêve il y a une dizaine d'années, à ce moment là la communication avec mes guides n'était pas aussi "affinée" que maintenant. Même si le "principal" m'était déjà apparu en rêve....à ce moment là je me disais...chose du genre...."mais c'est qui lui ?" (avec un ton style "ça me gonfle"...envie de me planquer dans un trou de souris quand j'y pense...) Parce que oui, il m'interpellait, je sentais bien que c'était "spécial" mais les guides moi à ce moment là je ne m'en occupais pas trop même si je leur parlais... j'étais surtout plus que préocupée par ma vie passée que j'avais prise en pleine tête. Oulaaa...une chose à la fois...alors que les 2 étaient liées mais bon . Les guides, oui ça existe, je sais qu'ils sont là mais on verra.

    J'avais déjà fait ces rêves assez particuliers. On sait tout de suite qu'ils sont à part, rien à voir avec les rêves "communs", on le ressent, parce qu'on est qu'observateur de scènes qui ne nous concernes pas. Les images sont claires, net, et on se rend même compte de ce qu'on voit au point de le commenter. A chaque foi je me disais dans le rêve, des choses comme, "c'est bizarre ça", "oh mais c'est quoi ça"...car on se rend compte, sans savoir ce qu'il se passe. (pour les premiers)
    Ces rêves concernaient à chaque fois la même chose : des accidents. Mais jamais pour mes proches, ou simple connaissances. De gros accidents, crash d'avion. Mais je n'avais jamais de détails, impossible de connaitre le lieu, la date, bref aucune précision. 
    Quoi qu''il en soit, j'en ai fait plusieurs, et pendant une longue période. Je ne comprenais pas pourquoi, je  me disais, "ils sont bizarres ces rêves" et c''est tout.


    Jusqu'au jour où : j'en ai fait un avec tous les détails, sauf la date. Mais ce n'était pas utile. Car l'accident à eu lieu le lendemain même. 25 juillet 2000, j'allume la télévision et ...le Concorde s'est écrasé au décollage. Je venais de le voir dans la nuit en rêve s'écraser au décollage. Dans ce même rêve je voyais ensuite plein de concordes roulaient au sol et entrer dans des hangars....probablement signe aussi que cet accident metterait fin à ses vols.
    Forcément..je me suis sentie très mal. Des "non" "non" des larmes,  j'ai même pris ma voiture fait 20 klm pour qui pour quoi pour rien (???) fallait juste que je sorte de chez moi. Je me suis retrouvée sur un parking en larme à me dire "mais qu'est ce que j'aurais pu faire ? Rien je ne pouvais rien faire". Bref, je passe les détails. 
    Dans cette semaine, je me suis dit, "ok...et tous les autres rêves identiques que j'ai fait avant ?". Eh bien j'y ferai attention maintenant. Confirmation . 1 mois ou 2 après. Sauf que là, comme pour les pécédents je n'avais plus aucun détails pour identifier. J'ai rêvé d'un crash...2 semaines après un avion est tombé.

    Bref les 3 semaines qui ont suivie celui du Concorde ont été basées sur une chose. Je m'adressais "là-haut" en leur répétant qu'une chose : "arrêtez ça !!! Ca ne sert à rien je ne peux rien faire !!!!" De façon plutôt violente.
    Les quelques mois qui ont suivi aussi. Il en pleuvait du "ça sert à rien je peux rien faire". Parce que le Concorde entres autres....j'ai eu du mal à m'en défaire. Et puis ça s'est arrêté. Plus de rêve de ce style. Je me suis dis...."chouette ils ont enfin compris".
    Erreur : c'est moi qui n'est rien compris.

    Comme dit au-dessus, à ce moment là j'étais surtout prise par ma vie passée. Avec les souvenirs qui me sautaient dessus accompagnés evidemment par leurs "belles" émotions. Et l'une des premières à être revenues, et être restées latentes est celle liée au fait que je me suis retrouvé séparé d'un groupes de personnes ...et qu'elles ont pratiquement toutes été tuées. Je m'en suis voulu, je m'en veux encore, et j'en ressent encore toutes la douleur, de la rage envers ceux qui les ont tué mais aussi et surtout envers moi de ne pas avoir pu les rejoindre même si je savais que cette réaction était stupide, ...oui parce qu'entre savoir mentalement comment réagir, l'accepter mentalement, se le dire et, le ressentir réelement avec le coeur...la différence est énorme. Bref...des émotions ...euh..pas de mot.

    Et j'ai compris ce qu'on voulait me dire en m'envoyant ces rêves. Oh pas tout de suite après^^, il a fallu du temps^^. 
    On t'envois quelques rêves. Tu n'as pas compris. On t'en envois un plus précis. Non, tu n'as pas compris...bien que tu l'ais dit, alors on te renvoit les rêves sans détails ils sont encore plus parlant. 

    Oui je l'ai pourtant dit : "Mais qu'est-ce que j'aurais pu faire ? Rien, je ne pouvais rien faire". Et là, pour le coup je le criais bien. Il était là le message réel. Des gens meurent et tu n'y peut rien même avec la meilleure volonté. Certains doivent partir, toi pas, tu iras ailleurs. Ca ne sert à rien de s'en vouloir. 

    Les messages qu'envoient les guides sont donc très "subtiles". La première réaction est evidement de le prendre au premier degré. Avion, crash... Présent.
    Alors que c'était lié à mon passé. A un problème pour lequel je n'arrêtais pas de leurs demander des réponses. Ils m'ont remis dans une situation semblable...et m'ont bien fait admettre que je ne pouvais pas l'empêcher même si je l'avais su d'avance  ...mais de façon aussi...à ce que je le dise de moi-même...parce que c'est cela l'évolution, comprendre par soi-même. Même s'ils aident, orientent, en éclairant un points, c'est à nous de relier les points...sinon c'est inutile.

    Très subtiles leur façon de faire...mais pourtant d'une simplicité.... C'est moi qui ait crié leur réponse ...et du premier coup : Mais qu'est-ce que j'aurais pu faire ? Rien je ne pouvais rien faire.  

     

    Donc, si vous faites un rêve "bizarre" attention, au cri du coeur, vous pouvez vous-même prononcer leur réponse.

     

    (avec une pensée pour les 113 victimes du crash du Concorde et leur famille )

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,